4) Une économie qui en sort affaiblie et dévastée.

Les conséquences économiques qui suivirent ce conflit furent énormes et un redoublement de travail a du être mis en œuvre. Ainsi, les adultes, membres de famille ou au moins un membre est « malade » doit consacrer une partie plus ou moins importante de son temps afin d’administrer des médicaments, traitements adaptés aux malades.

Les revenus des familles en sont donc affaiblis et les coûts des médicaments ne font qu’aggraver leur situation précaire.

En 2001, une enquête est menée dans la provence de Quang Tri qui faisait office de frontière, démarquation entre Vietnam du nord et du sud, montre que le revenu par membre de famille atteinte par au moins un membre est presque deux fois inférieur à celui octroyé dans les familles où aucun membre n’est « malade ».

Enfin dans ces familles les dépenses médicales y sont supérieures de 30% !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site