2)Les massacres dans le delta dû au Viêt-Cong.

 

Les américains et leurs alliés perdaient environ 5 hommes par jour dans le delta et une certaine quantité de matériel ; en effet les opérations américaines au Viêtnam étaient avant tout aéroportées ; les hélicoptères se posaient dans des clairières ou « landing zone » (LZ) et déchargeaient les soldats au beau milieu d’un territoire hostile ce qui était risqué, plus de 300 hélicoptères furent détruit en pleine jungle alors qu’ils déchargeaient leur cargaison. De plus, les américains avaient grandement besoin de fabriquer des bases avancées dans les régions les moins sécurisées (dont fit parti le delta du Mékong) afin de pouvoir plus facilement détruire les bastions ennemis.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×